Etats-Unis : Joe Biden prépare son accession à la Maison Blanche en nommant son équipe diplomatique

John Kerry, ancien secrétaire d'Etat de Barack Obama, sera notamment l'émissaire spécial du nouveau président américain sur le climat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien candidat à la Maison Blanche John Kerry lors d'un meeting en faveur de Joe Biden, le 6 décembre 2019, dans l'Iowa (Etats-Unis). (WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Joe Biden place ses pions. Le nouveau président des Etats-Unis a dévoilé lundi 23 novembre les premiers grands noms de son futur gouvernement. Il a opté pour des personnalités expérimentées et reconnues plutôt que pour l'effet de surprise. Ainsi, au poste-clé de secrétaire d'Etat, le futur locataire de la Maison Blanche a nommé Antony Blinken, 58 ans, ex-numéro deux du département d'Etat sous la présidence de Barack Obama et l'un des principaux conseillers en diplomatie de Joe Biden.

L'ancien secrétaire d'Etat de Barack Obama, John Kerry, 76 ans, sera l'émissaire spécial du président américain sur le climat, signe de l'importance accordée à ce dossier. Le démocrate nommera en outre pour la première fois un Hispanique, Alejandro Mayorkas, à la Sécurité intérieure. "J'ai besoin d'une équipe prête au premier jour", a écrit Joe Biden dans un communiqué. "Ces individus sont aussi expérimentés et éprouvés aux crises, qu'ils sont novateurs et imaginatifs", a-t-il poursuivi.

Joe Biden a également désigné un autre proche collaborateur, Jake Sullivan, 43 ans, pour être son conseiller à la sécurité nationale. Linda Thomas-Greenfield, une diplomate afro-américaine chevronnée de 68 ans, ancienne secrétaire d'Etat adjointe pour l'Afrique, deviendra pour sa part ambassadrice à l'ONU. Joe Biden et sa vice-présidente élue, Kamala Harris, feront un discours pour annoncer formellement ces nominations mardi à Wilmington, le fief du président élu, dans le Delaware.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.