États-Unis : fusillade dans les locaux du "Capital Gazette"

Depuis New York (États-Unis), la journaliste Élisabeth Guédel rapporte les dernières informations sur la fusillade qui a eu lieu dans les locaux d'un journal d'Annapolis (Maryland, États-Unis), jeudi 28 juin.

France 3

À Annapolis (Maryland, États-Unis), un homme a ouvert le feu dans les bureaux d'une gazette locale, jeudi 28 juin. Cinq personnes ont perdu la vie. "La ville d'Annapolis est endeuillée. Comme le disent les journalistes et les policiers qui s'expriment dans les médias, tout le monde connaît le Capital Gazette, ce journal local qui couvre les activités de la communauté. Beaucoup connaissaient même les journalistes qui sont tombés sous les balles. Les révélations de l'enquête donnent froid dans le dos", commente la journaliste Élisabeth Guédel depuis New York (États-Unis).

"Il avait proféré des menaces sur les réseaux sociaux"

Le suspect, Jarrod Ramos, un homme d'une trentaine d'années habitant le Maryland, aurait ouvert le feu sur les employés de ce journal par vengeance. "Il avait poursuivi le journal en diffamation il y a six ans, suite à un article sur sa condamnation pour harcèlement envers une ancienne camarade de classe. Ramos avait perdu son procès, ça l'avait rendu fou furieux contre le journal. Il avait proféré des menaces sur les réseaux sociaux", rapporte la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police sécurise la zone où a éclaté une fusillade dans les locaux d\'un journal à Annapolis (Etats-Unis), le 28 juin 2018.
La police sécurise la zone où a éclaté une fusillade dans les locaux d'un journal à Annapolis (Etats-Unis), le 28 juin 2018. (JOSHUA ROBERTS / REUTERS)