Etats-Unis : ce que l'on sait des conséquences du passage de la tempête Ida à New York

Au moins 44 personnes sont mortes après les pluies diluviennes et les inondations qui ont touché le nord-est du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Une voiture prise dans les inondations à New-York, le 2 septembre 2021. (ED JONES / AFP)

New York est sonnée. La région de la plus grande ville des Etats-Unis a été surprise, mercredi 1er et jeudi 2 septembre, par la violence de la tempête Ida et ses pluies torrentielles. Le bilan humain est lourd avec au moins 44 morts. Les habitants déplorent aussi de graves dégâts matériels, dans des villes qui ne sont pas adaptées à ces phénomènes météorologiques extrêmes, accentués par le dérèglement climatique.

Un bilan humain très lourd

Le nombre de victimes de la tempête Ida ne cesse de grimper depuis deux jours. Selon un bilan publié vendredi matin, les autorités dénombraient au moins 44 morts à New York et dans sa région. Dans la mégalopole économique et culturelle américaine, la police a dénombré au moins 13 décès. Plusieurs personnes ont probablement été prises au piège et noyées dans leurs sous-sols, des logements rudimentaires et parfois insalubres, aménagés au pied des immeubles des quartiers de Manhattan, du Queens ou de Brooklyn.

Au nord de Manhattan, dans le comté huppé de Westchester, un responsable a fait savoir sur CNN que trois personnes qui avaient tenté de sortir de leur voiture s'étaient noyées. Mais c'est le New Jersey, Etat qui fait face à New York, qui déplore le plus lourd bilan avec "au moins 23 personnes qui ont perdu la vie", d'après le gouverneur Phil Murphy.

Enfin, un policier affecté à la surveillance du trafic routier est décédé dans l'Etat voisin du Connecticut tout comme quatre personnes près de Philadelphie, selon les autorités locales. Les pompiers ont également porté secours à des centaines de résidents dans toute la région.

Des dégâts matériels considérables 

Les images sont impressionnantes. Des rues, des avenues et des voies rapides ont été soudainement transformées en torrents, tant dans les quartiers de Brooklyn et du Queens. A Westchester, des dizaines de véhicules étaient encore immergés jusqu'au toit jeudi et des sous-sols de maisons traditionnelles de la côte est dévastés par les eaux montant parfois jusqu'à 60 cm.

De nombreuses stations de métro new-yorkaises ont été inondées, mais une partie du réseau a pu redémarrer jeudi. Des dégâts qui mettent en avant le mauvais système de drainage d'eau de la ville et son inadéquation avec les phénomènes météorologiques extrêmes de plus en plus récurrents, note le New York Times (en anglais).

Dans le New Jersey, des dégâts encore plus impressionnants ont été observés dans certaines localités, comme Mullica Hill. Dans cette ville, une dizaine de maisons ont été complètement détruites par des tornades, relève NBC (en anglais). Le courant a également été coupé dans 200 000 foyers en Pennsylvanie et l'autoroute submergée par les eaux, rapporte le New York Times (en anglais).

La Maison Blanche a déclaré l'état d'urgence dans les Etats de New York et du New Jersey, ordonnant aux agences fédérales d'"identifier, mobiliser et fournir à discrétion les équipements et les ressources nécessaires".

Des phénomènes accentués par le dérèglement climatique

Dans le sillage de la tempête Ida, d'autres phénomènes météorologiques potentiellement dévastateurs ont été observés. D'impressionnantes tornades ont frappé la Pennsylvanie, le New Jersey et le Maryland. Rétrogradé en cyclone post-tropical, Ida a également foncé jeudi soir le ciel de la Nouvelle-Angleterre. Enfin, une tornade a frappé la très touristique presqu'île de Cape Cod, dans le Massachusetts.

Et si les ouragans sont un phénomène récurrent aux Etats-Unis, le réchauffement de la surface des océans contribue à rendre les tempêtes plus puissantes, alertent les scientifiques. Elles font notamment peser un risque de plus en plus important sur les communautés côtières, victimes de phénomènes de vagues-submersions amplifiés par la montée du niveau des océans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.