VIDEO. Etats-Unis : manifestation pacifique à Baltimore après l'annulation du procès d'un policier pour la mort d'un jeune Noir

Le jury n'a pas réussi à se prononcer sur la culpabilité de cet officier dans la mort du jeune Freddie Gray, alors qu'il était détenu. Cinq autres policiers doivent encore être jugés.

APTN / REUTERS

"Toute la nuit, toute la journée, nous nous battrons pour Freddie Gray." Des dizaines de manifestants se sont rassemblés, mercredi 16 décembre, pour marquer leur détermination, après l'annulation du procès d'un policier pour la mort d'un jeune Noir. William Porter est le premier de six policiers inculpés après la mort de Freddie Gray, 25 ans, dans un fourgon de police en avril. Mais le jury n'est pas parvenu à s'accorder sur un verdict.

Mort d'une fracture des cervicales dans un fourgon de police

La mort de Freddie Gray a pris une résonance nationale aux Etats-Unis, où de nombreux cas de jeunes hommes et femmes noirs tués par la police ont déclenché un débat sur la violence des forces de l'ordre. A Baltimore, des émeutes avaient éclaté après la mort de Freddie Gray. Mercredi, la manifestation s'est, dans l'ensemble, déroulée dans le calme, malgré quelques échauffourées.

"Vous êtes un jury bloqué. Je déclare la nullité du procès", a constaté mercredi le juge présidant les débats sur William Porter. Mais il pourra être rejugé, par un nouveau jury, si les procureurs le décident. Accusé d'homicide involontaire, de violences, de mise en danger de la vie d'autrui et de faute professionnelle, il a plaidé non coupable. Freddie Gray est mort d'une fracture des vertèbres cervicales lors de son transport dans un fourgon de police, et les six policiers présents ont été inculpés.

Des manifestants protestent après l\'annulation d\'un policier pour la mort de Freddie Gray, à Baltimore (Etats-Unis), le 16 décembre 2015.
Des manifestants protestent après l'annulation d'un policier pour la mort de Freddie Gray, à Baltimore (Etats-Unis), le 16 décembre 2015. (ROB CARR / AFP)