Etats-Unis : un mort et plusieurs blessés dans une fusillade au Texas

La fusillade a eu lieu dans un magasin d'ameublement, jeudi, dans la ville de Bryan. L'auteur présumé des tirs est un "employé du magasin", a annoncé la police locale. Il a été arrêté. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un véhicule de police près du lieu d'une fusillade à Bryan, au Texas (Etats-Unis), le 8 avril 2021.  (TAMIR KALIFA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Les faits sont intervenus quelques heures après l'annonce, depuis la Maison Blanche, d'un plan limité contre la prolifération des armes à feu aux Etats-Unis. Une fusillade dans un magasin d'ameublement au Texas (Etats-Unis) a fait un mort et plusieurs blessés jeudi 8 avril, a annoncé la police locale. 

"A environ 14h30 nous avons été informés d'une fusillade (...) les agents sont intervenus et ont trouvé plusieurs victimes sur place", a annoncé devant la presse Jason James, porte-parole de la police de Bryan, une ville de 85 000 habitants située entre Houston et Dallas. Une personne est morte lors de la fusillade, a-t-il déclaré ensuite à l'AFP. Cinq personnes ont été blessées, dont quatre grièvement, et hospitalisées.

L'auteur présumé des tirs a été arrêté. Il s'agit d'un "employé du magasin", a tweeté la police de la ville de Bryan. Ses motivations restent à ce stade inconnues.

Des mesures limitées annoncées par Joe Biden

Peu avant, le président des Etats-Unis, Joe Biden, avait annoncé six décrets de portée réduite visant à limiter la prolifération des armes à feu aux Etats-Unis. Une des mesures annoncées vise à lutter contre les "armes fantômes", qui sont fabriquées de manière artisanale et n'ont pas de numéro de série.

Les règles concernant certaines armes de poing, équipées d'un accessoire stabilisateur attaché au bras du tireur, vont également être durcies. Ce type de dispositif stabilisateur avait été utilisé dans une récente tuerie dans le Colorado. Le président américain a aussi commandé un premier rapport général sur le trafic d'armes à feu aux Etats-Unis depuis 2000.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.