Attentats du 11-septembre 2001 : la souffrance des Américains est toujours présente

Publié
Attentats du 11-septembre 2001 : la souffrance des Américains est toujours présente
France 2
Article rédigé par
M.Bougault, L.De la Mornais, B.Laigle, L.Dulois, A.Vahramian - France 2
France Télévisions

Il y a 20 ans, le 11 septembre 2001, les États-Unis d'Amérique ont vécu l'attentat le plus meurtrier de leur histoire. Quels sont les souvenirs des Américains vingt ans, jour pour jour, après le drame ?    

Depuis les premières heures du soir du vendredi 10 septembre, deux faisceaux lumineux fendent le ciel étoilé de Manhattan. Ce sont les ombres fantomatiques des deux tours jumelles du World Trade Center à New York (États-Unis). "Je me souviens encore du moment où des gens venaient me voir pour me demander si j'avais vu telle ou telle personne. Vingt ans après, j'ai toujours le cœur brisé", raconte une New-yorkaise encore émue. 

Six moments de silence pour commémorer la mémoire des victimes 

Au cœur de Manhattan, les Américains échangent autour de l'ancien emplacement des tours jumelles, devant le nom de 2977 victimes de l'attentat. Bien souvent, les discussions s'interrompent, le temps de laisser couler quelques larmes d'émotion. "Je suis fier d'être Américain, je le serai jusqu’à ma mort et je ne pardonnerai jamais ce qui a pu se passer", clame un Américain. "La puissance de cette commémoration va s'incarner dans les six moments de silence que respectera l'Amérique aux heures exactes où les quatre avions ont percuté le World Trade Center, le Pentagone, le champ de Pennsylvanie et au moment précis où les deux tours jumelles se sont effondrées", explique Agnès Vahramian, journaliste à France Télévisions en direct de New York (États-Unis), qui fait un point sur la tenue des commémorations. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.