11 septembre 2001 : le jour qui a changé la face du monde

Alors que les États-Unis commémorent les attaques terroristes perpétrées il y a quinze ans sur leur sol, l'historien François Durpaire revient sur cet évènement et sur ses conséquences.

FRANCE 3

Quinze ans après les attaques sur le sol américain, au World Trade Center et au Pentagone, François Durpaire affirme que "tous les Américains se souviennent ce qu'ils faisaient ce 11 septembre". En revanche, pour l'expert, une génération n'en a aucun souvenir, car elle est née après et "apprend cette histoire dans les livres d'Histoire, ce sont tous les Américains enfants et adolescents qui ont moins de quinze ans".

Un casus belli pour la guerre en Irak

Pour l'historien spécialiste des États-Unis, "l'ordre du monde a changé" ce jour-là. Il voit même dans ces attaques "la fin, peut-être, du 20e siècle comme 'siècle américain'. Les Américains découvrent qu'ils sont vulnérables. Ils avaient gagné trois guerres : la Première Guerre mondiale, la Deuxième Guerre mondiale et la guerre froide." Il rappelle que la guerre en Irak est le fruit de "la réaction de George W. Bush", qui, "dix-huit mois après ces attentats, décide l'invasion de l'Irak".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les tours du World Trade Center, à New York, le 11-Septembre 2001.
Les tours du World Trade Center, à New York, le 11-Septembre 2001. (SIPANY / SIPA)