Une grève générale très suivie en Syrie

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Commerces fermés, rues désertes : les scènes de ville morte étaient multiples aujourd'hui en Syrie, où le dimanche est en principe un jour ouvré. L'appel à la "désobéissance civile" lancé par l'opposition pour accentuer la pression sur le régime de Bachar Al-Assad a été entendu. De la province de Deraa (sud) à la frontière turque, au nord, en passant par la capitale Damas, la grève générale a été "largement suivie" , rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Parallèlement, les violences entre manifestants et forces de l'ordre, qui auraient fait une cinquantaine de victimes depuis vendredi, se sont poursuivies aujourd'hui. Dans les provinces d'Idleb (nord-ouest) et de Deraa, des déserteurs se sont opposés à l'armée régulière. Selon l'OSDH, au moins cinq civils ont été tués et une vingtaine de personnes blessées au cours des affrontements.