Cet article date de plus de huit ans.

Un document illustre la stratégie d'Aqmi au Nord-Mali

Libération et RFI publient la traduction d'un texte exclusif du chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, Abdelmalek Droukdel. Il s'agit d'une "feuille de route" qui présente les moyens de contrôler politiquement la région du Nord Mali en servant de la population Touareg.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Sipa)

C'est une lettre divisée en six chapitres que Libération et
RFI ont publié dimanche soir, la traduction d'un document que les deux médias ont retrouvé et rendu public en février dernier. Elle est intitulée "Directives générales relatives au projet islamique djihadiste dans l'Azawad" et est signée par Abdelmalek Droukdel, le chef d'Aqmi. Les deux journalistes qui révèlent ce document l'ont retrouvé en février dernier dans les locaux de la télévision publique malienne à Tombouctou.

Une tentative de camouflage

Ce texte présente d'abord un mode d'emploi pour ne pas trop
attirer l'attention. Il suggère de ne pas faire apparaître Aqmi dans les instances gouvernementales de la région pour éviter une réaction de la communauté internationale.

"L'intervention étrangère sera imminente et rapide si nous avons la main sur le gouvernement et si notre influence s'affirme clairement ", écrit le leader islamiste. Il s'agit donc d'exercer le
pouvoir de façon indirecte. "L'ennemi aura plus de difficulté à recourir à cette intervention si le gouvernement comprend la majorité de la population de l'Azawad ", le nom donné par les islamistes au Nord-Mali. 

Une stratégie mal respectée

Mais comment impliquer la population locale ? Abdelmalek
Droukdel explique que, dans un premier temps, il ne faut pas appliquer la sharia
de façon trop stricte mais "avec douceur et sagesse ".

Signe d'un
manque de contrôle de ses troupes ? Certains membres d'Aqmi ont clairement rejeté
cette stratégie lors des destructions de mausolées ou en rendant des décisions
de justice conforme à une application rigoriste de la sharia.  Pendant les dix mois de mainmise sur la
région, les islamistes radicaux n'ont pas réussi à convaincre la population
locale.

[null,null] Le projet du chef d'AQMI pour le nord du Mali publié par RFI.fr

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.