Un chef taliban réseaute sur LinkedIn

Selon "The Telegraph", Ehsanullah Ehsan, terroriste qui a notamment menacé d'attaquer le Royaume-Uni, est actif et recruterait même sur le réseau. 

L\'alors porte-parole de Tehreek-e-Taliban Pakistan Ehsanullah Ehsan (à gauche), le 2 février 2013 à Shabtoi (Pakistan). 
L'alors porte-parole de Tehreek-e-Taliban Pakistan Ehsanullah Ehsan (à gauche), le 2 février 2013 à Shabtoi (Pakistan).  (HAJI MUSLIM / AFP)

Il se décrit comme "auto-entrepreneur", "porte-parole depuis janvier 2010" et affiche 69 contacts professionnels. Selon The Telegraph (en anglais), dimanche 4 janvier, Ehsanullah Ehsan, "l'un des plus grands chefs terroristes talibans au monde", est très actif sur le réseau social professionnel LinkedIn. Il y ferait même du recrutement. 

Recherché par les autorités pakistanaises, qui ont fixé la récompense pour sa tête à 1 million de dollars (soit 833 000 euros), Ehsanullah Ehsan serait notamment l'un des responsables de la tentative d'assassinat de Malala Yousafzai en octobre 2012. Alors porte-parole du groupe taliban Tehreek-i-Taliban Pakistan (TTP), il avait justifié l'attentat contre la jeune militante pour l'éducation des femmes en déclarant : "Elle était pro-Ouest, critiquait les talibans et avait Barack Obama pour idole."

Et il ne cache pas ses activités. Sur LinkedIn, le champ "compétences" comporte notamment les mentions suivantes : "jihad et journalisme". Il cite "TTP Jammat-ul-Ahrar", le nouveau groupe taliban qu'il a fondé l'an dernier parmi ses employeurs. Ehsanullah Ehsan "s'est montré de plus en plus actif (sur le réseau) ces derniers mois alors que son groupe tentait de s'établir dans la région" et menaçait d'attaquer le Royaume-Uni, note le quotidien britannique. Contacté par The Telegraph, le réseau social estime que le compte est faux, mais l'a tout de même suspendu.