Cet article date de plus de sept ans.

Ukraine : une centaine de détenus s'échappent d'une prison de Donetsk

Une centaine de détenus se sont échappés d'une prison de Donetsk dans la nuit, à la faveur de tirs d'artillerie sur le bâtiment. La ville, aux mains des prorusses, est encerclée par l'armée ukrainienne et au bord d'une "catastrophe humanitaire".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Samedi à Donetsk, des habitants tentent de protéger leurs maisons avec des tôles de fer © REUTERS / Sergei Karpukhin)

Dimanche soir, un obus a touché une prison à régime sévère du bastion insurgé de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, où les affrontements font rage entre les séparatistes prorusses et l'armée ukrainienne. A la suite de ce bombardement, un prisonnier a été tué et trois autres blessés, indique la mairie de la ville.

Après la destruction d'une partie des bâtiments, une centaine de détenus en ont profité pour s'échapper. "Une émeute a éclaté et 106 personnes ont quitté leur lieu de détention. Dès le matin, une partie d'entre eux sont revenus à l'établissement  correctionnel ", poursuit la mairie de la ville sur son site Internet. Les obus ont également endommagé le quartier-général, la station électrique et la zone industrielle de la prison.

A lire aussi ►►► Donetsk : les civils ne sont "nulle part en sécurité"

Au bord d'une "catastrophe humanitaire"

Dimanche, un bombardement avait déjà soufflé les vitres d'une maternité dans le centre-ville sans faire de victimes. Les mères et les nouveaux-nés s'étaient réfugiés dans une cave, comme le montrait ce journaliste britannique de la BBC sur Twitter : 

Le "Premier ministre" séparatiste Alexandre Zakhartchenko a reconnu samedi que Donetsk était "encerclée"  par l'armée ukrainienne et au bord d'une "catastrophe humanitaire"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.