Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : de fortes explosions en plein cessez-le-feu

Des tirs d'artillerie prolongés ont été entendus samedi soir à Marioupol, dans l'est de l'Ukraine, alors qu'une trêve a été conclue vendredi entre Kiev et les séparatistes pro-russes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Tireurs d'obus ukrainiens détruits près de Marioupol © REUTERS / Vasily Fedosenko)

De violentes explosions ont été entendus samedi soir tard à l'est du port de Marioupol dans l'est de l'Ukraine, ce qui pourrait constituer la première violation d'importance de la trêve conclue entre Kiev et les séparatistes pro-russes, un peu plus de 24 heures après son entrée en vigueur. Dans la journée de samedi, les présidents ukrainiens et russes s'étaient pourtant montrés confiants quant à un retour au calme. Les Occidentaux, eux, restaient sceptiques et prévoyaient de nouvelles sanctions contre la Russie.

Samedi soir, un journaliste de l'agence de presse Reuters a vu un site industriel, un camion et une station-service en feu dans un secteur situé dans les limites de Marioupol, ville de 500.000 habitants sur la mer d'Azov près de la frontière russe. "Il y a eu une attaque à l'artillerie. Nous avons reçu un certain nombre d'impacts. Nous n'avons pas d'information au sujet de victimes ", a déclaré un officier ukrainien présent sur les lieux. Les journalistes de l'AFP décrivent un point de contrôle jusqu'ici tenu par les forces loyalistes, en feu. 

Sur Twitter, plusieurs sources confirment la situation. Ce journaliste de la BBC explique par exemple "Ce sont définitivement des bombardements à l'extérieur de Marioupol. Je les entends forts et précis maintenant " : 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.