Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Le président turc dévoile son nouveau palais à 350 millions de dollars

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Recep Tayyip Erdogan a inauguré un palace de 200 000 mètres carrés comptant près de mille pièces. Un édifice qui fait polémique.

Recep Tayyip Erdogan mérite plus que jamais son surnom de "sultan". L'ancien Premier ministre turc, élu Président en août, a dévoilé son nouveau palace, mercredi 29 octobre. Plus de 4 000 personnes ont été invitées à l'inauguration du bâtiment, critiqué pour son extravagance, rapporte Euronews (en anglais). Le palais avait, à l'origine, été commandé pour devenir la résidence du chef du gouvernement, mais Erdogan a changé d'avis lorsqu'il a pris la tête du pays et a décidé d'en faire le palais présidentiel.

Folie des grandeurs et destruction de forêt

Ce "palais blanc" de 200 000 mètres carrés, construit à la lisière d'Ankara, compterait mille piècesLa presse locale estime son coût à 350 millions de dollars, soit 270 millions d'euros. Une somme exorbitante pointée du doigt par les détracteurs d'Erdogan, qui y voient une preuve de la folie des grandeurs de l'ancien Premier ministre, selon i-Télé.

La nouvelle résidence du président, ironiquement surnommée la "Maison blanche" par les opposants, a aussi provoqué la colère des défenseurs de l'environnement. Le bâtiment a été construit, en effet, en plein milieu d'une zone forestière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Turquie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.