Dimanche en politique, France 3

Turquie : l'heure de vérité pour Erdogan

Les électeurs turcs sont appelés aux urnes dimanche 24 juin pour voter aux élections présidentielle et législatives. 

France 3

Istanbul s'est réveillé ce matin pour des élections cruciales. Erdogan a remis son mandat en jeu, les bureaux se remplissent et beaucoup de supporters du président sont là, espérant qu'il soit réélu. Ici, dans le quartier de Besiktas, à Istanbul, un bastion libéral de l'opposition, les électeurs considèrent en revanche Erdogan comme un autocrate et souhaitent son départ.

Un second tour envisageable

Tout va dépendre du taux de participation. Si la mobilisation est forte, elle pourrait profiter à l'opposition et plus particulièrement à cet homme, Muharrem Ince, un député pugnace de centre gauche, le principal rival de Erdogan, qui a tenté toute cette semaine de rassembler les mécontents. Pour la première fois, le pouvoir de Erdogan est menacé, les analystes politiques estiment qu'un second tour est envisageable. 

Des supporters de Muharrem Ince réunis à Istanbul (Turquie), samedi 23 juin 2018.
Des supporters de Muharrem Ince réunis à Istanbul (Turquie), samedi 23 juin 2018. (NATHANAËL CHARBONNIER / RADIO FRANCE)