Cet article date de plus de cinq ans.

Coup d’Etat raté en Turquie : Erdogan redresse le pays d'une main de fer

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
turquie
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le président turc a repris la situation en main. 290 personnes ont été tuées lors d'affrontements entre putschistes et forces du régime. 6 000 personnes ont été arrêtées. Des milliers de juges sont poursuivis. Erdogan évoque même le rétablissement de la peine de mort.

Une fois encore, la rue suit Erdogan. C'est une foule en liesse qui répond ce dimanche 17 juillet à Ankara aux demandes de soutien de son président. La journée avait commencé par un grand mouvement d'union populaire. Erdogan était présent aux funérailles des victimes du putsch raté, au milieu d'une foule acquise au gouvernement. Il est même allé jusqu'à porter lui-même un cercueil.

Peine de mort rétablie ?

Il en a profité pour rappeler combien il était important de continuer à purger le pays. Il a proposé de rétablir la peine de mort pour parvenir à ses fins. Depuis le coup d'État raté, plus de 6 000 personnes ont été arrêtées.

De hauts membres du corps militaire ainsi que des magistrats impliqués dans le putsch ont notamment été interpellés. Si on en croit le soutien populaire dont bénéficie le président turc, il sort renforcé de l'épreuve que vient de traverser son pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.