Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Istanbul : peu de touristes sur la place Sultanahmet au lendemain de l'attentat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Istanbul : peu de touristes sur la place Sultanahmet au lendemain de l'attentat
FRANCE 2

L'attentat suicide, survenu mardi 12 janvier, visait délibérément le tourisme, secteur clé de l'économie turque.

L'attentat d'Istanbul est un nouveau coup dur pour le tourisme turc. L'attentat suicide, survenu mardi 12 janvier, visait délibérément le tourisme, secteur clé de l'économie : quelque 36,8 millions de vacanciers étrangers se sont rendus en Turquie en 2014, en premier lieu des Allemands, des Russes et des Britanniques. 

Baisse de la fréquentation touristique

Le vent avait commencé à tourner en 2015, la Turquie subissant la désertion des Européens, notamment refroidis par les attentats meurtriers en Egypte et en Tunisie. En 2014, le pays était la sixième destination mondiale. En 2015, il a chuté à la dixième place. L'impact à court terme sur les réservations pour la Turquie devrait être net après l'attentat, notamment ces prochaines semaines et prochains mois pour Istanbul, qui est une destination de week-end en basse saison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.