Attentat à Istanbul : les rescapés décrivent des scènes de chaos

Une équipe de France 2 a recueilli les témoignages de rescapés de l'attentat de l'aéroport d'Istanbul en Turquie.

France 2

Le triple attentat suicide à l'aéroport d'Istanbul a fait 41 morts et 239 blessés hier, mardi 28 juin. Parmi les milliers de personnes présentes hier soir à l'aéroport, une Française, Émilie, était en transit avec sa fille de trois ans et son mari. Elle s'apprêtait à prendre l'avion, direction Beyrouth. "Dans la salle du transit, on a entendu des coups de feu, tout le monde a couru. J'ai pris ma fille avec la poussette, j'ai couru. On n'a pas eu le temps de s'en rendre compte. C'est après, en voyant tout le sang par terre, le toit qui est tombé. De voir qu'il y avait des gens qui étaient avec nous qui avaient pris l'autre côté, et qui étaient morts. On se dit qu'on est des morts-vivants", raconte-t-elle par téléphone à RTL.

Fuir le plus vite possible

Quelques secondes après les premiers coups de feu, les voyageurs essayent de se mettre en sécurité, là où ils le peuvent avant de fuir le plus vite possible ces scènes d'horreur. "Je ne peux pas vous dire combien de personnes sont mortes, combien de blessés, je n'en sais rien, mais c'était vraiment horrible", raconte un voyageur à France 2. Les visages des victimes commencent à apparaître ce mercredi soir sur les réseaux sociaux en Turquie. L'aéroport d'Atatürk a rouvert ce matin, comme si de rien n'était avec des passagers au milieu des impacts de balles et des bris de verre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un périmètre de sécurité est établi après le triple attentat-suicide de l\'aéroport Atatürk, à Istanbul (Turquie), le 28 juin 2016.
Un périmètre de sécurité est établi après le triple attentat-suicide de l'aéroport Atatürk, à Istanbul (Turquie), le 28 juin 2016. (OZAN KOSE / AFP)