En Turquie, le président Erdogan a gagné son pari

Ce 1er novembre son parti l'AKP, est sorti vainqueur des élections législatives. Il retrouve la majorité absolue au Parlement turc. France 3 fait le point. 

FRANCE 3
Recep Tayyip Erdogan peut avoir le sourire. Ce dimanche 1er novembre, son parti l'AKP, est sorti vainqueur des élections législatives. Il retrouve la majorité absolue au Parlement turc. Comment expliquer ce vote ? La journaliste Constance de Bonnaventure fait le point. 
"Visiblement, le vote AKP de ce soir, c'est une sorte de vote refuge. Il faut savoir qu'en cinq mois depuis les dernières élections législatives de juin dernier, la situation s'est fortement détériorée(...). Le contexte tendu a favorisé le vote AKP puisque 50% des électeurs ont préféré se réfugier derrière ce parti qui gouverne la Turquie depuis plus de 13 ans maintenant", explique la journaliste.

Pas de coalition

Comment ce vote va-t-il redessiner la vie politique en Turquie ? "D'une part ce vote va conforter le pouvoir de Recep Tayyip Erdogan et de son parti l'AKP puisqu’en atteignant quasiment 50%, ils vont pouvoir gouverner seuls, pas de formation de coalition avec d'autres partis politiques. En revanche Recep Tayyip Erdogan n'a pas atteint la majorité nécessaire qui lui aurait permis d'instaurer sa mesure phare à savoir le régime présidentiel. Légalement, le leader turc ne pourra pas modifier la constitution comme bon lui semble", souligne Constance de Bonnaventure. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président turc Recep Tayyip Erdogan salue ses supporters, le 1er novembre 2015, après avoir voté lors des législatives turques, à Istanbul. 
Le président turc Recep Tayyip Erdogan salue ses supporters, le 1er novembre 2015, après avoir voté lors des législatives turques, à Istanbul.  (MURAD SEZER / REUTERS)