Attentat meurtrier à Ankara

Deux bombes ont explosé lors d'une manifestation pacifiste dans les rues de la capitale turque. Il y aurait au moins 30 morts et une centaine de blessés.

France 2

Cela devait être une marche pour la paix ce samedi 10 octobre à Ankara (Turquie). Les participants commençaient à peine à se rassembler quand a retenti une première explosion, puis une deuxième à proximité de la gare de la capitale turque. La place est soufflée, il y a des dizaines de corps allongés sur le sol. Ceux qui sont indemnes prodiguent les premiers soins aux blessés, quand d'autres appellent au secours. Les ambulances se succèdent, la plupart des victimes est évacuée par les manifestants eux-mêmes. Selon le premier bilan des autorités, il y aurait au moins 30 morts et une centaine de blessés.

Une mobilisation d'origine kurde

Les drapeaux que brandissaient les manifestants et qui recouvrent les corps des victimes, sont ceux du Parti démocratique des peuples, aux racines kurdes, fermement opposé au régime du président Erdogan. Le rassemblement entendait dénoncer la reprise des violences entre les forces de sécurité et les séparatistes kurdes dans le sud-est du pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant tentant de venir en aide à un blessé, samedi 10 octobre à Ankara (Turquie). 
Un manifestant tentant de venir en aide à un blessé, samedi 10 octobre à Ankara (Turquie).  ( REUTERS)