Turquie : au moins 30 morts et 126 blessés dans une double explosion d'Ankara

Cette double explosion est probablement d'origine "terroriste" selon le gouvernement. 

Un manifestant tentant de venir en aide à un blessé, samedi 10 octobre à Ankara (Turquie). 
Un manifestant tentant de venir en aide à un blessé, samedi 10 octobre à Ankara (Turquie).  ( REUTERS)

La manifestation pacifiste a tourné au bain de sang. Une double explosion a frappé, samedi 10 octobre, le centre d'Ankara (Turquie) faisant au moins 30 morts et 126 blessés. Une attaque "terroriste", selon un responsable du gouvernement turc, qui a voulu garder l'anonymat auprès de l'AFP. 

Suivez l'évolution de la situation dans notre direct.

L'attaque a visé une manifestation pour la paix organisée par l'opposition de gauche devant la gare de la capitale. Alors que la foule commençait à se rassembler, deux explosions ont retenti, fauchant des dizaines de personnes. La scène a été filmée par un participant. Les autorités turques disent enquêter sur la piste d'un attentat-suicide.

La police turque a tiré des coups de feu en l'air pour disperser des manifestants en colère qui tentaient de s'approcher des abords de la gare d'Ankara.

Des milliers de personnes étaient rassemblées pour un meeting du Parti démocratique des peuples (HDP), mouvement pro-kurde. Il s'agissait d'une manifestation pacifiste contre la reprise des violences entre les forces de sécurité turques et les séparatistes kurdes, dans le sud-est du pays.