Cet article date de plus de cinq ans.

"Un nouvel attentat a été déjoué" après une opération antiterroriste à Strasbourg et Marseille, annonce Bernard Cazeneuve

Sept personnes ont été interpellées dans la nuit de samedi à dimanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Bernard Cazeneuve fera son discours de politique générale le 13 décembre 2016. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé, lundi 21 novembre, qu'un projet d'attentat terroriste avait été "déjoué", après une série d'interpellations à Marseille et Strasbourg, dans la nuit de samedi à dimanche. Sept personnes ont été arrêtées.

Agés de 29 à 37 ans, les sept individus interpellés sont de nationalité française, marocaine et afghane. Un ressortissant marocain a été signalé par "un pays partenaire", a indiqué Bernard Cazeneuve. Les six autres étaient inconnus des services de renseignement.

Bernard Cazeneuve

Cinq personnes liées déjà interpellées en juin

Selon le ministre de l'Intérieur, le groupe envisageait une action terroriste sur le sol français "de longue date". L'enquête, conduite par la DGSI, durait depuis plus de huit mois. Elle avait déjà conduit à l'interpellation de cinq personnes, liées à ce réseau, le 14 juin dernier. Deux ont depuis été incarcérées.

Au moins quatre des sept personnes interpellées l'ont été à Strasbourg, où le marché de Noël, qui attire chaque années environ deux millions de visiteurs, doit ouvrir vendredi. Selon nos informations, l'attentat ne visait pas le marché de Noël.

Au total, 143 personnes ont été interpellées dans des opérations antiterroristes depuis le 1er septembre 2016, a indiqué le ministre de l'Intérieur. 52 ont été écrouées, et 21 placées sous contrôle judiciaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lutte contre le terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.