Cet article date de plus d'un an.

Militaires tués au Mali : l'hommage de la ville de Pau aux victimes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Militaires tués au Mali : l'hommage de la ville de Pau aux victimes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les 13 militaires tués dans une opération de combat au Mali étaient originaires des régiments de Varces (Isère), Gap (Hautes-Alpes), Saint-Christol (Vaucluse) et Pau (Pyrénées-Atlantiques). Le journaliste Francis Mazoyer, en direct de Pau, revient sur les réactions à la suite du tragique accident.

Après la mort de 13 militaires au Mali, lundi 25 novembre, l'émotion est palpable à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, d'où sont originaires sept des victimes. "On le sent clairement, c'est la grande famille de l'armée qui est en deuil. On voit beaucoup de militaires les visages fermés. Le régiment de Pau a mis un crêpe noir sur sa page Facebook. C'est ce régiment qui a payé le plus lourd tribut, avec sept victimes. Cinq se trouvaient dans l'hélicoptère Cougar, deux dans l'hélicoptère d'attaque Tigre", précise Francis Mazoyer, en direct de Pau.

Soutenir les familles dans l'épreuve

Les noms des victimes ont été communiqués dans la matinée. "La priorité, pour l'armée, a été de prévenir les familles pour les aider et les soutenir dans cette épreuve. Le 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau représente à peu près un millier d'hommes. Cela constitue, selon un haut gradé, l'aéroport militaire le plus important d'Europe.Vous imaginez l'émotion dans toute la ville, dans toute la région. François Bayrou a appelé sur Twitter a un rassemblement dans la soirée", explique Francis Mazoyer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opération Barkhane

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.