Attaque de militaires à Levallois : le suspect transféré dans un hôpital parisien

L'homme suspecté d'avoir attaqué des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret a été transféré ce vendredi 11 août à l'hôpital parisien Georges Pompidou.

FRANCE 2

Le suspect a été transféré, mais il ne peut toujours pas être interrogé. L'assaillant qui a pris pour cible le 9 août dernier des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a été transféré à l'hôpital Georges-Pompidou (Paris). Grièvement blessé par balle au bras et au dos, l'homme a reçu les premiers soins à l'hôpital de Lille avant d'être conduit en hélicoptère dans cet hôpital parisien.

Un profil énigmatique

Les enquêteurs attendent avec impatience de pouvoir interroger le suspect. "Pour l'instant, ils font face à un profil énigmatique", précise le journaliste Mattieu Boisseau en direct de l'hôpital Pompidou. "Aucun signe de radicalisation, aucune revendication, pas de traces d'un complice : le suspect est décrit comme un homme discret, nerveux certes, mais pas radicalisé. Rien ne permet pour l'heure d'affirmer que l'homme était en contact avec des jihadistes". 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hôpital Georges-Pompidou, dans le XVe arrondissement parisien, où a été transféré Hamou B. vendredi 11 août, est sous bonne garde. 
L'hôpital Georges-Pompidou, dans le XVe arrondissement parisien, où a été transféré Hamou B. vendredi 11 août, est sous bonne garde.  (FABIEN MAGNENOU / FRANCETV INFO)