Cet article date de plus de neuf ans.

121 familles ont contacté le numéro vert anti-jihad du gouvernement

Selon RTL, 18 personnes signalées sont effectivement parties en Syrie, rejoignant ainsi les 300 jihadistes français déjà sur place.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des combattants rebelles entraînés par le groupe Etat islamique en Irak et au Levant, en Syrie, le 10 mai 2014. (DIAA AL-DIN / REUTERS)

C'était l'un des points novateurs du plan du gouvernement contre le jihad : la création d'un numéro vert destiné aux proches des candidats à la guerre sainte en Syrie, afin d'éviter leur départ. 121 familles françaises ont appelé le numéro vert mis en place par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, affirme lundi 2 juin RTL.

Selon la radio, 76 hommes et 45 femmes ont contacté la plateforme pour signaler le départ imminent d'un de leurs proches vers la Syrie. Parmi les personnes signalées, 18 sont effectivement parties sur place, poursuit RTL. Elles s'ajoutent aux 300 jihadistes français qui combattent déjà dans le pays.

"Pour chaque cas pertinent", "un dispositif de suivi" est immédiatement déclenché par les services de l'Etat sur le territoire français, avait expliqué la place Beauvau dans un premier bilan du dispositif début mai. Le numéro vert, 0 800 005 696, fonctionne depuis le 29 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.