Syrie : Russes et Français bombardent le pays, mais avec des objectifs différents

La Syrie a été la cible de nouvelles frappes aériennes ce vendredi 9 octobre de la Russie et de la France. France 3 fait le point sur la situation.

FRANCE 3

La nuit dernière encore, ils ont frappé. Les Rafale françaises ont visé la ville de Raqqa, fief du groupe Etat islamique au centre de la Syrie. C'est le deuxième raid en 12 jours. La mission est accomplie. Un centre d'entrainement dédié aux opérations suicide a été détruit. Le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, l'a annoncé ce vendredi 9 octobre au matin.

Un tournant dans le conflit

Les Russes de leur côté intensifient leurs opérations et annoncent, carte à l'appui, avoir bombardé 60 cibles terroristes ces dernières 24 heures, même s'ils se défendent de viser les opposants au régime de Bachar al-Assad. L'intervention russe est un appui précieux pour l'armée syrienne, mais constitue aussi selon Jean-Claude Allard, spécialiste des questions de défense, un tournant dans le conflit. Et l'opération n'est pas qu'un succès. Profitant des frappes russes sur les rebelles mainte fois dénoncées par les Occidentaux, le groupe Etat islamique en a profité pour avancer dangereusement vers Alep.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des chasseurs Rafale, le 27 septembre 2015, au-dessus de la Syrie.
Des chasseurs Rafale, le 27 septembre 2015, au-dessus de la Syrie. (AFP / ECPAD / EMA / ARMEE DE L'AIR)