Syrie : Daech perd une ville stratégique

La ville syrienne de Tall Abyad, près de la Turquie, n’est plus aux mains de Daech, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Les forces kurdes et leurs alliés en ont pris le contrôle mardi.

(Les forces kurdes en Syrie contrôlent totalement la ville clé de Tall Abyad © REUTERS/Rodi Said)

La cité de de Tall Abyad, frontalière avec la Turquie, était un passage clé pour les combattants de Daech. Ils en ont perdu le contrôle, au profit des forces kurdes et de leurs alliés rebelles. La prise de cette ville, dans la province de Raqqa, serait totale depuis ce mardi. D’après le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), joint par l’Agence France Presse (AFP),  "aucun tir n’a été entendu depuis l’aube".

La principale force kurde, constituée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG), avait lancé l’offensive contre Tall Abyad le 11 juin. Elles ont été soutenues par des frappes de la coalition menée par les Etats-Unis et par des groupes rebelles.

A LIRE AUSSI  ►►►A Raqqa, fief des djihadistes, des jeunes résistent à Daech

Un approvisonnement plus compliqué pour Daech

Cette ville au nord de la Syrie était un point de passage précieux pour les djihadistes, qui y faisaient transiter des hommes et des armes. Sur cette frontière avec la Turquie, il ne resterait à Daech qu’un autre point de passage important, celui de Jarablos, dans la province d'Alep. Le directeur de l'OSDH estime que "désormais, les djihadistes dans la province de Raqa et Deir Ezzor dans l'est de la Syrie, doivent traverser des centaines de kilomètres pour parvenir à la frontière turque".

(©)