Cet article date de plus de huit ans.

Selon Der Spiegel, la NSA a espionné des diplomates français

Selon l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) a espionné des diplomates français en 2010. L'Agence a également surveillé la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Gero Breloer AP/SIPA)

Selon
un document interne datant de juin 2010 et classé "très secret",
document que le Spiegel a pu consulter, la NSA a espionné des représentations
diplomatiques françaises à New York et Washington. L'Agence nationale de
sécurité américaine s'est intéressée au
réseau privé reliant les ordinateurs des ambassades, des consulats et du siège parisien du
ministère français des Affaires étrangères.

Cette action contre la
diplomatie française est qualifiée de "réussite" dans le document
consulté par l'hebdomadaire. La NSA a établi comme objectifs les
représentations françaises à Washington et au sein des Nations Unies précise
l'article.

Al-Jazeera espionnée

De plus, la NSA a
également espionné la communication interne, particulièrement protégée, de la
chaîne qatarie Al-Jazeera, écrit le Spiege l. Il se base sur un rapport du
centre d'analyse des réseaux de la NSA de mars 2006, issu des documents obtenus
par Edward Snowden. La NSA serait parvenue à lire des documents protégés
provenant de "cibles intéressantes" de la chaîne de langue arabe.

Fin juin, le Spiegel
avait expliqué – en se basant déjà sur des documents fournis par l'ancien consultant
Edward Snowden – que les États-Unis espionnaient les communications
électroniques mondiales dans le cadre du programme Prism. La semaine dernière,
Der Spiegel affirmait que la NSA avait espionné le siège de l'ONU. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.