Saab : la fin ?

Le constructeur automobile suédois s'est déclaré en faillite ce matin. Peut-être l'épilogue de 60 ans d'existence et de deux ans d'agonie.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le tribunal de commerce de Vänersborg, devant lequel les dirigeants de Saab ont déposé leur demande ce matin, examine les documents. Mais il ne fait guère de doute que la faillite sera déclarée, et un liquidateur nommé.

Les derniers espoirs pour sauver l'entreprise suédoise étaient chinois : deux groupes s'étaient déclarés intéressés. Mais General Motors, ancien propriétaire de Saab, a répété à plusieurs reprises qu'il s'opposerait au nécessaire transfert aux entreprises chinoises de brevets technologiques qu'il détient toujours. Dans ces conditions, la faillite apparait comme la meilleure solution, notamment pour que les créanciers de Saab soient remboursés.

Le groupe emploie quelque 3.700 personnes. Elles attendent encore leurs salaires de novembre.