Vue par Jean-Louis Bruguière, la menace terroriste dans le Caucase avant Sochi

Chaque mois, Jean-Louis Bruguière répond aux questions de Géopolis sur la menace terroriste dans le monde. Aujourd'hui haut-représentant de l'UE auprès des Etats-Unis pour la lutte contre le financement du terrorisme, l'ancien magistrat aborde la problématique islamiste et les risques djihadistes dans le Caucase à l'heure des Jeux Olympiques de Sochi.

(FTV/Franck Parisis)

Févier 2014: Sochi accueille les Jeux Olympiques d’hiver. Sochi, c'est cette station balnéaire de la mer Noire située à quelques centaines de kilomètres de la Tchétchénie et du Daghestan. Aucun incident ne doit survenir lors de cet événement. La manifestation sportive doit être la vitrine d'une Russie puissante et moderne.
 
Les services secrets russes, le FSB, sont sur les dents pour couper court à toute action terroriste. Arrestations, surveillances, écoutes... tout a été rendu possible au nom de la lutte contre le terrorisme international. Une nouvelle loi antiterroriste a même été promulguée il y a quelques mois.

Si Moscou estime que le Caucase russe est pacifié, la rébellion (le mouvement séparatiste en Tchétchénie a glissé vers des mouvances islamistes qui prônent le djihad et l’instauration d’un Emirat du Caucase) se sont déplacés au Daghestan, en Ingouchie ou en Ossétie. Ou encore en Russie. Les attentats s'y exportent. Derniers en date, les 29 et 30 décembre 2013 à Volgograd (34 morts). Des actes attribués un mois plus tard par Moscou à des kamikazes venus du Daghestan.
 
Pour Dokou Oumarov, guide idéologique depuis 2007 de la rébellion islamiste, proche d’al-Qaïda, il faut empêcher «par tous les moyens» la tenue des Jeux...

(Laurent Filippi/FTV)


Pourquoi a-t-on peur pour le bon déroulement des JO ? Quelle est la réalité du terrorisme islamiste dans la région ?
 
 

Comment en est on arrivé à une situation de rupture entre les peuples du Caucase Nord et le pouvoir central ?



Dokou Oumarov, le chef de la rébellion islamiste, fait peser des menaces sur les Jeux. Le président tchétchène Ramzan Kadyrov disait mi-janvier qu’il avait été tué, ce qui n’a pas été confirmé...



Y a-t-il des militants qui se forment au Djihad dans le Caucase ?



Comment sécuriser les régions sécessionnistes, comme le Daghestan, l’Ossétie ou l’Ingouchie ?



Quels sont les moyens utilisés par Moscou contre la menace, notamment sur les JO de Sochi, sachant que le président russe veut «poursuivre avec force et sans interruption la lutte contre les terroristes jusqu'à leur élimination totale» ?



Quels sont les enjeux pour Poutine et pour la Russie ?