Russie : Vladimir Poutine se déclare candidat à l'élection présidentielle russe de mars 2024

Grâce à une modification de la Constitution russe, l'autocrate peut encore se présenter pour deux mandats à la tête de l'exécutif.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le président russe Vladimir Poutine, lors d'une cérémonie d'inauguration à Moscou (Russie), le 15 juin 2023. (GAVRIIL GRIGOROV / SPUTNIK / AFP)

Il est candidat à sa réélection. Le président russe Vladimir Poutine a fait savoir, vendredi 8 décembre, qu'il souhaite se présenter à la prochaine élection présidentielle du pays, programmée le 17 mars 2024. S'il l'emporte, l'autocrate, âgé de 71 ans, exercerait un cinquième mandat à la tête du pays.

L'élection présidentielle doit se tenir après le deuxième anniversaire du début de l'offensive russe en Ukraine, lancée en février 2022 et qui a provoqué des sanctions sans précédent contre la Russie. Ces élections "seront une sorte de point culminant de la réunification" des régions ukrainiennes de Louhansk, Donetsk, Kherson et Zaporijjia, dont la Russie revendique l'annexion, a déclaré la présidente du Conseil de la Fédération russe, vendredi.

Un maintien possible jusqu'en 2036

Face à la limite de deux mandats consécutifs imposée par la Constitution du pays, le président russe avait pris en 2008 le poste de Premier ministre, et laissé le Kremlin à son dernier chef de gouvernement, Dmitri Medvedev. Après cet intermède de quatre ans, il avait à nouveau été élu président en 2012.

Vladimir Poutine aurait dû, en théorie, se retirer à la fin de son mandat actuel en 2024, la législation russe n'autorisant pas un président à faire plus de deux mandats consécutifs. Mais grâce à un texte qu'il a promulgué en avril 2021"cette restriction ne s'applique pas à ceux qui occupaient le poste de chef de l'Etat avant l'entrée en vigueur des amendements à la Constitution." Il peut donc prétendre se maintenir au pouvoir pour deux mandats de six ans supplémentaires, soit jusqu'en 2036.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.