Russie : des sosies des candidats sèment le trouble avant les élections législatives

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Russie : Vladimir Poutine doit-il réellement craindre les résultats des élections législatives ?
France 2
Article rédigé par
L.Lacroix, P.Acheré, T.Tarassenkova, A.Koun - France 2
France Télévisions

Les élections législatives en Russie ont lieu les 18 et 19 septembre. Un scrutin qui sera forcément scruté par le président russe Vladimir Poutine. En duplex, le journaliste Luc Lacroix raconte les enjeux de ces élections.

Ce week-end, les élections législatives en Russie vont avoir lieu. Pour le moment, le parti Russie Unie, actuellement au pouvoir, semble promis à la victoire, même s'il y a "une certaine fébrilité" du côté du Kremlin. Du côté de l'opposition, les alliés d'Alexei Navalny n'ont parfois pas pu présenter leurs propres candidats. Les Russes ont jusqu'à dimanche 19 septembre au soir pour voter. Cependant, pour "certains, il sera difficile de distinguer et de repérer leur propre candidat" explique le journaliste France Télévisions Luc Lacroix.

Des homonymes et des sosies dans les scrutins

Ces élections sont marquées par des sosies et des homonymes présents dans les scrutins. Les électeurs n'arrivent plus à s'y retrouver, comme en témoigne une habitante russe. "Ils se ressemblent beaucoup, ils sont presque identiques." Une autre peine également à distinguer leur candidat favori : "Ils se ressemblent beaucoup, mais le vrai à une tête plus grosse". De nombreux candidats de l'opposition ont vu des homonymes venir semer le trouble dans ces élections, mais n'ont aucun recours possible devant la justice.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vladimir Poutine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.