Crise en Ukraine : Vladimir Poutine prêt à reconnaître l’indépendance des régions séparatistes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Crise en Ukraine : Vladimir Poutine prêt à reconnaître l’indépendance des régions séparatistes
Article rédigé par
S. Perez, I. Golovkova, J. Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Lundi 21 février, Vladimir Poutine s’apprêterait à reconnaître l’indépendance des territoires séparatistes pro-russes de l’est de l’Ukraine. Autrement dit, il tournerait le dos à tout processus de paix dans le conflit actuel avec l’Ukraine.

Vladimir Poutine est-il en train d’enterrer les derniers espoirs de paix ? Le président russe s’exprime lundi 21 février dans la soirée. Sa décision ne fait guère de doute après le Conseil de sécurité tenu dans l’après-midi au Kremlin. Entouré de ses plus hauts dignitaires, il aurait pris sa décision de reconnaître l’indépendance des territoires séparatistes de l’est de l’Ukraine. Comme pour la Crimée, la Russie reconnaîtrait donc qu’une partie du Donbass n’appartiendrait plus à l’Ukraine. Deux territoires russophones qui ont fait céssession en 2014 : la république de Lougansk et celle de Donetsk. Les chefs séparatistes ont réclamé lundi 21 février la reconnaissance et le soutien de Moscou.

L’Union européenne se réunit en urgence

Cette décision coup de tonnerre met un point final au processus de paix entamé depuis 2015 dans la région. Elle constituerait une atteinte à la souveraineté ukrainienne. Le président Zelensky, qui a multiplié les contacts avec les dirigeants européens ces dernières semaines, demande en urgence une réunion au Conseil de sécurité de l’ONU. L’Union européenne doit elle aussi se réunir en urgence pour déclencher des sanctions économiques massives promises contre la Russie en cas d’atteinte à l’intégrité ukrainienne. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.