Un Américain dérive de l'Alaska jusqu'à l'Extrême-Orient russe

Alors qu'il voyageait sur le fleuve Yukon, en Alaska (Etats-Unis), John Martin a dérivé en raison de mauvaises conditions météorologiques. Son bateau a ainsi traversé le détroit de Béring, entre les Etats-Unis et la Russie. 

Le fleuve Yukon en Alaska (Etats-Unis). 
Le fleuve Yukon en Alaska (Etats-Unis).  (HANDOUT / REUTERS)

Il s'est retrouvé malgré lui en Russie. En raison de mauvaises conditions météorologiques, John Martin, un citoyen américain, est arrivé sur les côtes de l'Extrême orient russe après avoir dérivé plusieurs jours depuis l'Alaska (Etats-Unis), a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères, vendredi 3 août. 

John Martin, né en 1972, a été découvert mercredi par les garde-frontières russes dans la Tchoukotka, a déclaré la porte-parole du ministère, Maria Zakharova, au cours d'une conférence de presse vendredi. Résidant à Anchorage, en Alaska, "il voyageait sur le fleuve Yukon dans son bateau privé monoplace", selon cette même source. Il aurait ensuite traversé le détroit de Béring, entre les Etats-Unis et la Russie. 

Il y a environ deux semaines, il a décidé de prendre le large. Mais en raison de conditions météorologiques difficiles et du manque d'équipements de navigation, il a passé plusieurs jours en pleine mer et s'est retrouvé ainsi sur le territoire russe.Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangèreslors d'une conférence de presse

"Il va très bien"

John Martin a été emmené dans un village local de la Tchoukotka, où il a pu bénéficier d'une assistance médicale.

Les médecins ont constaté qu'il était "en état satisfaisant", a précisé Maria Zakharova. Les autorités locales ont informé le consulat général des Etats-Unis à Vladivostok (Russie) de l'arrivée de John Martin en Russie. 

"Il va très bien", a renchéri la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.