Sibérie, quand le sol fond

C'est une conséquence méconnue du réchauffement climatique : la fonte du permafrost, une couche minérale cimentée par la glace. Avec un effet concret : en Sibérie, les bâtiments s'affaissent.

FRANCE24

Connaissez-vous le permafrost ? C'est "une couche minérale cimentée par la glace", qui ne reste stable que si l'eau est gelée. En Russie, elle recouvre 65% du territoire.

Mais avec le réchauffement climatique, la glace fond, et le sol change.

C'est le cas à Iakoutsk, la plus grande ville du monde construite sur du permafrost. Conséquence : les immeubles s'affaissent.

Edouard Romanov, ouvrier du bâtiment :

"Depuis l'année dernière, ce bâtiment a commencé à pencher et à s'enfoncer dans le sol. Il s'est incliné d'environ 40 centimètres."

Ici, le thermomètre a beau afficher -32 degrés, c'est le réchauffement qui inquiète.

Alors les ouvriers effectuent des travaux d'urgence pour renforcer les pilotis en béton sous les bâtiments.

Mais impossible pour eux de sauver certains immeubles qui, devenus trop dangereux, ont dû être démolis.

Selon Vladimir Prokopiev, député régional de Iakoutie, les autorités se battent, mais sans les armes adéquates.


"Toutes les directives et les règles de construction que nous suivons ont été approuvées dans les années 50-60. Elles sont presque complètement obsolètes,

L'une des méthodes adoptée par les ouvriers est d'implanter des tubes verticaux réfrigérants autour des bâtiments.
Une technique efficace... mais trop chère pour être appliquée dans toute la ville.