Russie : l'Etat islamique revendique l'attaque au couteau qui a fait au moins sept blessés à Sourgout

Un homme a poignardé au moins sept personnes, samedi 19 août, en pleine rue dans cette ville de Sibérie.

L\'assaillant a été \"neutralisé\" par la police, ont précisé les autorités russes. 
L'assaillant a été "neutralisé" par la police, ont précisé les autorités russes.  (MAXPPP)

C'est le quatrième attenat de la semaine en Europe. Un homme armé d'un couteau a été abattu par la police après avoir poignardé au moins sept personnes en pleine rue à Sourgout (Russie), dans la matinée du samedi 19 août. L'attaque a été revendiquée quelques heures plus tard par l'organisation terroriste Etat islamique, via son agence de propagande Amaq. "L'assaillant dans la ville de Sourgout en Russie est un soldat de l'EI", indique le communiqué.

L'assaillant "a attaqué des passants, blessant au couteau sept personnes", a précisé le Comité d'enquête en Russie, organe chargé des principales investigations criminelles dans le pays. Les autorités russes ont précisé que la police avait "neutralisé" l'attaquant. Né en 1994, ce dernier est originaire de la ville.

Des victimes avec des "blessures variables"

Toutes les victimes ont été hospitalisées "avec des blessures variables", selon le Comité d'enquête russe sur son site (en russe). Deux d'entre eux étant dans un état grave, a indiqué le gouvernement de la région de Khanty-Mansi. Dans un premier temps, la piste terroriste n'était pas l'hypothèse privilégiée par les enquêteurs. Le maire de Sourgout, Vadim Chouvalov, a appelé dans un message vidéo les habitants de cette ville de Sibérie occidentale à "garder leur calme", assurant que la police contrôlait la situation.

Cette attaque intervient au lendemain d'une attaque au couteau en Finlande où un Marocain de 18 ans a poignardé à mort deux personnes et en a blessé huit autres dans la ville de Turku (sud-ouest). L'Espagne a été la cible jeudi soir d'un double attentat meurtrier, à Barcelone - revendiqué par le groupe Etat islamique - et Cambrils en Catalogne (nord-est), qui a fait au moins 14 morts et 120 blessés.