Cet article date de plus de cinq ans.

Pour 2016, achetez votre calendrier Poutine

Le président russe, possible «homme de l'année 2015» pour Geopolis, saura-t-il rester incontournable en 2016 ? Il le sera sans doute sur les murs de nombreux foyers de la Fédération. Torse nu ou en treillis (version hagiographique), ou bien en sauveur de la Syrie (version satirique) ? Pour commencer 2016 en beauté, faites votre choix parmi les calendriers de Poutine, genre prolifique en Russie.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 4 min.
«Toute l'année avec le président de la Russie» ou «Soleil blanc du désert», choisissez votre «calendrier Poutine» 2016 ! (Twitter)
Douze mois avec Poutine, vous en avez rêvé, les Russes l'ont fait... Grâce à des calendriers, chaque mois de la nouvelle année est illustré par un portrait de Vladimir Poutine, accompagné d'une maxime présidentielle. Ce n'est pas donné : 69 euros, contre 13 pour un calendrier de popes posant avec leur chat... mais les produits merchandisés à l'effigie du président font un tabac, comme ce parfum Leaders dont le flacon s'orne du profil présidentiel stylisé.

PHOTOS Plutôt que le calendrier des pompiers, offrez-vous le #Poutine 2016 https://t.co/2I9rARmpSY via @HuffPostQuebec
Encore «toute une année» avec Vladimir Poutine...
«Toute l'année 2016 avec le président de la Russie», c'est la promesse affichée par le nouveau calendrier édité par le magazine Zvezdy i Sovety («Stars et Conseils»). Torse nu, avec un chiot dans les bras ou un calot sur la tête, une femme valsant à son bras ou devant un parterre de jeunes fans, Vladimir Poutine vous accompagne jusqu'en 2017.

A chaque mois sa thématique (sport, pêche, nature, armée..) et sa maxime, une déclaration «poutinienne» plus ou moins immortelle. Petite sélection.
En mars, pour le printemps, le président russe se fait fleur bleue. Vladimir Poutine déclare son amour à «toutes les femmes russes (...), les plus talentueuses et les plus belles». (YouTube / capture d'écran)


Le Poutine de juillet confie avoir découvert les loisirs sportifs pendant sa jeunesse - une passion à laquelle «les années n'ont rien changé». (YouTube / capture d'écran)

Un peu de chaleur en novembre ? Le président russe câline un chiot à la fourrure bien épaisse : «J'éprouve beaucoup d'affection pour les chiens, et ils me le rendent bien.» (YouTube / capture d'écran)

Les médias occidentaux «en admiration»
L'événement éditorial fait le buzz en Russie... et ailleurs, ce dont certains médias russes ne sont pas peu fiers. «Le calendrier fait fureur en Occident», pavoise Vladtime, agence d'information au nom du président qui promet «un nouveau regard sur l'actualité». «Poutine torse nu affole l'Occident», titre Ridus. Et en effet, le site de la chaîne américaine CNN a édité un diaporama complet du calendrier, visible ici. Fox News lui a consacré un sujet, ainsi que la britannique BBC (vidéo). 

«Ceux qui se plaignent du manque de "leaders à poigne" vont pouvoir s'offrir un merveilleux calendrier 2016», fait remarquer Ridus. «Les experts occidentaux notent que ce calendrier reflète parfaitement toute la sensualité et la cruauté de Vladimir Poutine», relève Vladtime. Et de citer le Daily Mail : «Un cadeau de Nouvel An tout trouvé pour les admirateurs de Poutine». Le quotidien britannique a été le premier à relayer le «scoop», une découverte d'un Britannique étudiant la langue russe à Saint-Pétersbourg nommé Jake Arper.

Quand «calendrier» rime avec «culte de la personnalité»
Vladtime et les autres se gardent de faire allusion à d'autres commentaires moins reluisants de médias occidentaux. En France, Yahoo News s'étonne du «Surréaliste calendrier 2016 avec Vladimir Poutine» et l'Express raille «Le calendrier ringard avec Poutine que les Russes s'arrachent». Ce dernier profite de l'occasion pour signaler un autre calendrier russe, à la gloire de Staline celui-ci.

Bonne année 2016 avec «le Soleil blanc du désert» !
Dans un autre genre de calendrier qui fait aussi le buzz sur la Toile, le maître du Kremlin partage cette fois la vedette avec le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, le président tchétchène Ramzan Kadyrov, le président syrien Bachar el-Assad et, dans le rôle des «méchants», le président américain Barack Obama et son secrétaire d'Etat John Kerry.

Pour ses collages, l'artiste satirique russe Andreï Boudaïev (lien en anglais) s'est inspiré d'un film soviétique culte, Le Soleil blanc du désert. Vladimir Poutine, dans le rôle du soldat de l'Armée rouge Fiodor Soukhov (qui combat en Asie centrale pendant la guerre civile des années 20), sauve la Syrie des mains d'Obama-Abdullah. L'une de ces scènes oppose Lavrov à un John Kerry en larmes. «Et beaucoup d'autres épisodes ironiques», conclut un article du site sibérien OmskPress.


Du même auteur, vous avez aussi le calendrier «Vladimir 2016», avec Snowden et Alexis Tsipras en «guest stars», entre autres...

Le calendrier de Poutine va-t-il supplanter le «mème de Poutine» ?
Si le détournement de l'image des célébrités (donc du président russe) est censé être interdit en Russie, le calendrier de (ou à) Poutine ne semble pas menacé. Témoin une simple recherche d'images sur Yandex, le principal moteur de recherche russe.

Le «duel de calendriers» n'est même pas une nouveauté... Après le cadeau d'anniversaire «hot» au président russe en 2010 offert par des étudiantes en journalisme en petite tenue, d'autres étudiantes avaient riposté avec une version politique, et des blogueurs avec une version parodique. «Je vous aime» y était repris par le président tchétchène Ramzan Kadyrov, «Vous me prenez comme copilote ?» par le dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko, et «Les années ne font que vous bonifier» par l'impayable ex-médecin en chef Guennadi Onichtchenko.

Avec ou sans Vladimir Poutine, Geopolis vous souhaite une bonne année 2016 !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.