Mistral : un accord trouvé entre la France et la Russie

François Hollande et Vladimir Poutine ont conclu un accord après la rupture du contrat. Une équipe de France 3 revient sur cette annonce.

FRANCE 3

La France et la Russie ont trouvé un accord hier, mercredi 5 août, sur les Mistral. Le Vladivostok et le Sébastopol, les deux navires de guerre commandés par la Russie ne seront jamais livrés. Après plusieurs mois de négociations, la France et la Russie ont donc conclu un accord jugé satisfaisant par François Hollande. "C'est un bon accord parce que seront remboursés aux Russes les sommes qui avaient été versées et les frais qui avaient été occasionnés. Il n'y aura aucune pénalité et la France pourra disposer des bateaux", a déclaré le chef de l'État.

Des pays intéressés

Au total, le montant des remboursements est de 1,1 milliard d'euros. L'avenir de ces deux Mistral est au coeur des débats désormais. La France n'en a pas besoin et n'a pas les moyens de les garder, mais d'autres pays pourraient être intéressés. Pour les revendre, la France devra démonter à ses frais des équipements technologiques prévus pour la Russie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le navire Mistral \"Sébastopol\" dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 16 mars 2015.
Le navire Mistral "Sébastopol" dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 16 mars 2015. (GEORGES GOBET / AFP)