Afghanistan : la Russie évacue plusieurs centaines de ressortissants

Il s'agit des premières évacuations annoncées par la Russie depuis la prise de pouvoir des talibans à la mi-août.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avion russe sur le tarmac de l'aéroport de Kaboul (Afghanistan), le 25 août 2021. (AYKUT KARADAG / ANADOLU AGENCY)

La Russie a mis en place mercredi 25 août un pont aérien pour évacuer quelque 500 ressortissants russes et de pays voisins d'Afghanistan, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué. Les évacuations se font à l'aide de quatre avions de transport militaire vers Oulianovsk, ville située sur la Volga, selon la même source.

Plus de 500 ressortissants de Russie et des pays membres de l'Organisation du traité de sécurité collective (Bélarus, Kirghizstan, Tadjikistan, Ouzbékistan), une alliance militaire menée par Moscou, sont concernés, ainsi que des Ukrainiens. Il s'agit des premières évacuations d'Afghanistan annoncées par la Russie.

Le Kremlin conciliant avec les talibans

Depuis la prise de pouvoir des talibans, la Russie a opté pour une position plutôt conciliante, estimant que ces derniers envoyaient des "signaux positifs" en matière de libertés et de partage du pouvoir. La Russie, qui appelle à un "dialogue national" en Afghanistan, s'inquiète pour la sécurité des ex-républiques soviétiques d'Asie centrale. Moscou craint en particulier un afflux de réfugiés à même de déstabiliser la région, l'arrivée parmi eux de combattants jihadistes et une résurgence du trafic d'opium et d'héroïne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Russie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.