Guerre en Ukraine : les Pays-Bas pourraient relancer leur activité gazière

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les Pays-Bas pourraient relancer leur activité gazière
franceinfo
Article rédigé par
J.Gasparutto, C-M.Ide, L.Esnault, F.Peeters - franceinfo
France Télévisions

Les Pays-Bas pourraient relancer les extractions d'hydrocarbure. Les activités gazières avaient été stoppées après avoir causé des tremblements de terre, mais la guerre en Ukraine change la donne dans l'opinion néerlandaise.

Dans le nord des Pays-Bas, la tranquillité du village de Woltersum, 365 habitants, est régulièrement perturbée par des tremblements de terre. Laurens Mengerink vit ici depuis 30 ans, et ne cesse de réparer sa maison. Un gisement gazier situé à proximité provoque régulièrement des séismes. Pour limiter les nuisances, le gouvernement avait prévu de stopper l'activité dans les deux ans, mais si le gaz venait à manquer, il ne s'interdit plus de la poursuivre. 

La région soutient en majorité la poursuite de l'activité gazière

Contre toute attente, il pourra compter sur le soutien de Laurens Mengerink. Malgré les fissures qui s'accumulent et après s'être battu contre l'activité gazière, ce dernier a changé d'avis. Pour stopper la dépendance vis-à-vis de la Russie, il se dit favorable à la poursuite de l'extraction, sous certaines conditions. "Il faut créer un fond pour réparer les maisons, mais il faudrait que ce soit de la prévention, et pas après coup", confie-t-il. Selon un sondage, la majorité des habitants de la région seraient favorables à la poursuite de l'activité gazière. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.