Attentat à Saint-Pétersbourg : l'inquiétude des touristes

Saint-Pétersbourg (Russie) est une ville particulièrement touristique. France 2 est allée à la rencontre de Français, en visite sur place, certains étaient tout près du lieu de l'attentat dans le métro.  

FRANCE 2

Saint-Pétersbourg (Russie) s'est réveillée sous le choc ce matin, mardi 4 avril. Aux abords de la station de métro où l'explosion a eu lieu, des fleurs et des bougies déposées par les habitants. Un coup dur pour la ville qui accueille six millions de touristes chaque année. Mathilde, en visite dans la capitale impériale, est arrivée dimanche dernier. Quelques instants avant l'explosion, cette jeune parisienne était sur le point de prendre le métro. "Finalement on a pris le taxi et on est très triste pour ce qui s'est passé et les gens qui sont partis", explique Mathilde.

Trois jours de deuil commencent

Aux abords de la station, difficile pour les habitants de retenir leurs larmes. "C'est horrible de réaliser que des choses pareilles peuvent se produire de nos jours. J'ai deux enfants, ça fait peur", souligne cette femme. Ici, à Saint-Pétersbourg, ce sont trois jours de deuil qui commencent aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les services de secours se déploient devant la station de métro Sennaïa Plochiad, après un attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg (Russie), le 3 avril 2017.
Les services de secours se déploient devant la station de métro Sennaïa Plochiad, après un attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg (Russie), le 3 avril 2017. (REUTERS)