Cet article date de plus de six ans.

Assassinat de Boris Nemtsov : Vladimir Poutine joue sa crédibilité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis Moscou, le correspondant de France 3 Alban Mikoczy revient sur l'impact que va avoir la mort de Boris Nemtsov sur le président russe Vladimir Poutine.

Boris Nemtsov, opposant farouche de Vladimir Poutine, a été tué par balles hier, vendredi 27 février. Le chef d'Etat russe a promis que justice sera faite. Mais est-il sincère ? "L'avenir nous le dira. Ce qui est certain, c'est qu'il a pris un engagement très ferme. Il a même écrit personnellement à la mère de Boris Nemtsov pour lui dire : nous trouverons les coupables et nous les condamnerons", rapporte Alban Mikoczy.

Le journaliste de France 3 reprend : "Il faut voir de quels atouts il dispose. Il va devoir compter sur la police russe, qui a fait preuve jusqu'alors d'une relative inefficacité, puisqu'elle surveillait Boris Nemtsov, au moins pour renseigner la police politique, et qu'elle n'a pas réussi à éviter hier qu'il soit assassiné juste sous les murs du Kremlin".

Une image écornée

Selon le reporter, "ce qui se joue ici, ce n'est pas le renversement de Vladimir Poutine, mais plutôt sa crédibilité. Il a toujours été élu sur un programme de force, un programme d'ordre. Et force est de constater que ce qui s'est passé hier soir, en plein centre de sa capitale, ne donne pas une grande image de sérénité".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.