Russie : plus de 1 700 personnes arrêtées lors de manifestations en soutien à Alexeï Navalny, selon une ONG

Près de 800 personnes ont été interpellées mercredi à Saint-Pétersbourg, selon le comptage de l'ONG OVD-Info.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers arrêtent un homme lors d'une manifestation en soutien à l'opposant Alexeï Navalny, à Oulan-Oudé, en Russie, le 21 avril 2021. (ANNA OGORODNIK / AP)

Vague d'arrestations en Russie. Plus de 1 700 personnes ont été interpellées à travers le pays, mercredi 21 avril, en marge de manifestations non autorisées pour la libération de l'opposant Alexeï Navalny, emprisonné et en grève de la faim depuis trois semaines, selon l'ONG OVD-InfoPlusieurs arrestations ont visé des militants avant les rassemblements, d'autres pendant. Des perquisitions ont en outre visé des locaux liés à l'organisation de l'opposant.

A Moscou et à Saint-Pétersbourg, des milliers de personnes ont défié l'interdiction de rassemblement, sans pour autant atteindre l'ampleur de la mobilisation du début d'année, après l'arrestation d'Alexeï Navalny. Avec près de 800 personnes interpellées à Saint-Pétersbourg, les arrestations y ont été plus nombreuses qu'à Moscou, selon une journaliste de l'AFP sur place, qui a vu notamment un policier utiliser un taser contre un manifestant. 

Le précédent mouvement de contestation, après l'arrestation en janvier d'Alexeï Navalny, avait donné lieu à plus de 11 000 arrestations et à au moins sept lourdes peines d'emprisonnement pour des accusations de "violences" contre la police. La majorité des heurts et des interpellations avaient eu lieu à Moscou et Saint-Pétersbourg.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.