Arrestation d'Alexeï Navalny en Russie : l'opposant dénonce "l'illégalité la plus totale" de la procédure le visant

Une audience sur le placement en détention de l'opposant russe est en cours ce lundi, a révélé son avocat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alexeï Navalny prend place dans l'avion qui le ramène à Moscou, à l'aéroport de Berlin, le 17 janvier 2021. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)

Son retour à Moscou n'a pas fini de faire parler. L'opposant russe Alexeï Navalny comparaît devant un juge lundi 18 janvier. Ce dernier doit se prononcer sur son placement en détention, au lendemain de son arrestation dès son retour à Moscou après un empoisonnement présumé. Alexeï Navalny dénonce "l'illégalité la plus totale" de la procédure le visant depuis son arrestation.

"Je ne comprends pas ce qu'il se passe. J'ai vu beaucoup de parodies de justice (...) mais là c'est l'illégalité la plus totale", a déclaré l'opposant russe dans une vidéo diffusée sur Twitter par sa porte-parole Kira Iarmych.

L'information a été divulguée un peu plus tôt dans la journée de lundi par son avocat Vadim Kobzev, qui a publié sur Twitter un courrier des forces de l'ordre l'informant que le tribunal de Khimki, en banlieue de Moscou, allait "examiner la demande de placement en détention du citoyen Navalny Alexeï" à 12h30 heure locale (10h30 en France). L'audience se tient dans le commissariat où il est détenu.

Des réactions internationales

Cette arrestation a provoqué de nombreuses réactions internationales dès lundi. Après le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a appelé la Russie à "libérer immédiatement" Alexeï Navalny et a qualifié cette arrestation de "totalement incompréhensible", Londres s'est dit "profondément préoccupé" par "l'effarante" interpellation de l'opposant. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a également demandé "sa libération immédiate".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.