Alep : le martyre de la population civile

Elle est le symbole de l'impuissance de la communauté internationale, la ville d'Alep en Syrie est sur le point d'être reprise par l'armée syrienne. Trois députés français se sont rendus ce dimanche 11 décembre dans cette ville.

France 3

Un déluge de feu ininterrompu, la bataille d'Alep touche à sa fin en Syrie. Au sol, l'armée de Bachar Al-Assad avance inexorablement, soutenue par son allié russe, elle a quasiment repris Alep-est, le bastion de la rébellion. Les populations civiles n'ont pas le choix, il faut partir.

Trois députés français se rendent sur place

Au moins 20 000 personnes ont quitté leur quartier ces deux derniers jours. La télévision russe diffuse les images de l'exode et de l'aide humanitaire apportée par l'armée à une population en détresse. Moscou l'assure, des couloirs humanitaires ont été sécurisés. Le maire d'Alep est venu en Europe alerter l'opinion publique sur le martyre de son peuple. Il est reparti en Syrie accompagné de trois députés français, une initiative de Cécile Duflot. Les députés français veulent alerter sur le sort de cette population civile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le quartier de Bab  al-Hadid à Alep, le 8 décembre 2016.
Le quartier de Bab  al-Hadid à Alep, le 8 décembre 2016. (GEORGE OURFALIAN / AFP)