Taxis-VTC : bataille au Royaume-Uni

Les taxis londoniens ont décidé d'attaquer Uber en justice, protestant contre une concurrence grandissante et la baisse de leur chiffre d'affaires.

France 2

Il y a deux ans, les taxis en colère bloquaient le cœur de Londres (Royaume-Uni), protestant contre les chauffeurs privés Uber. Aujourd'hui, la guerre continue, les blacks cab veulent attaquer leur concurrent en justice. Les représentants de la profession reprochent à Uber de leur faire perdre des clients et donc de l'argent : 560 millions d'euros depuis leur arrivée en 2012 selon les taxis. Pour de nombreux Britanniques, c'est la loi du marché qui s'applique.

Le plus gros marché d'Europe pour Uber

Uber a compris que la clientèle londonienne était précieuse, elle est son plus gros marché en Europe. Les chiffres sont sans appel, 25 000 taxis réguliers sont en concurrence avec 45 000 chauffeurs privés. La compagnie américaine se refuse à tout commentaire, le sujet est sensible, d'autant qu'Uber est dans le collimateur des autorités londoniennes. En 2017, la société s'était vue temporairement retirer sa licence d'activité au motif qu'elle n'assurait pas assez la sécurité de ses clients.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le spécialiste américain des véhicules de transport avec chauffeur (VTC) n\'aura plus le droit d\'exercer à Londres à partir du 30 septembre 2017.
Le spécialiste américain des véhicules de transport avec chauffeur (VTC) n'aura plus le droit d'exercer à Londres à partir du 30 septembre 2017. (Toby Melville / REUTERS)