Sun on Sunday, la presse à scandale brillera aussi le dimanche

Après la chute d'un de ses titres phares, News of the World, le magnat de la presse Rupert Murdoch lance aujourd'hui The Sun on Sunday, l'édition dominicale d'un autre fleuron de la presse tabloïd britannique.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

"A new Sun rises today" , proclame le site Internet du journal populaire britannique The Sun. Une "aube nouvelle" ce dimanche avec l'arrivée dans les kiosques du Sun on Sunday, présenté comme l'édition dominicale du premier tabloïd outre-Manche en termes de lectorat.

A l'initiative du titre, le magnat de la presse Rupert Murdoch, endeuillé par le retrait des kiosques, en juillet dernier, d'un autre tabloïd à succès, News of the World. Lu par 2,7 millions de Britanniques, l'hebdo dominical n'avait pas survécu à un scandale d'écoutes téléphoniques illégales.

Avec le Sun on Sunday, Murdoch entend donc combler la place laissée vacante par son prédécesseur du dimanche. Sportifs et starlettes, le titre ne change pas de recette. Plus sage dans le ton, toutefois, que le défunt News of the World.