Sécurité routière : l'exemple du Royaume-Uni

Alors que 2017 devrait encore voir augmenter le nombre de tués sur les routes en France, le Royaume-Uni a trouvé un moyen de lutter efficacement contre la délinquance routière.

Voir la vidéo
FRANCE 2

À l'approche du Réveillon, les campagnes-chocs inondent les télés et les réseaux sociaux britanniques. Marquer les esprits pour éviter que la fête ne soit gâchée. La formule semble fonctionner : 230 morts liés à l'alcool sur les routes anglaises, contre 1 000 sur les routes françaises. Boire ou conduire, il faut choisir... Dans ce pub de Londres, tous semblent avoir compris le message.

Une amende record de 60 700 euros

En Grande-Bretagne, le taux d'alcool limite autorisé est de 0,8 gramme par litre de sang, soit plus qu'en France. Mais les sanctions en cas d'infraction peuvent être sévères : pour le simple fait de prêter sa voiture en connaissance de cause à une personne alcoolisée, un Britannique encourt jusqu'à 2 800 euros d'amende. Pour conduite en état d'ivresse, la loi ne fixe aucune limite. En 2016, un automobiliste a même été condamné à une amende record de 60 700 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lors d\'un contrôle routier sur l\'A63, en juin 2017.
Lors d'un contrôle routier sur l'A63, en juin 2017. (MAXPPP)