Royaume-Uni : six blessés dont un policier à Glasgow, un suspect abattu

"L'incident à Glasgow n'est pas considéré comme du terrorisme. L'enquête continue", a indiqué la police écossaise sur Twitter.

Un témoin a pris cette photo des secours, vendredi 26 juin 2020 à Glasgow (Royaume-Uni), où une opération de police d\'ampleur a été menée.
Un témoin a pris cette photo des secours, vendredi 26 juin 2020 à Glasgow (Royaume-Uni), où une opération de police d'ampleur a été menée. (MILROY1717 / TWITTER / REUTERS)

Un suspect a été tué par la police lors d'une attaque, vendredi 26 juin, à Glasgow (Ecosse), où six personnes ont été blessées, dont un policier. "L'individu sur lequel la police a ouvert le feu est mort. Six autres personnes blessés sont à l'hôpital, dont un policier, qui se trouve dans un état critique mais stable", a déclaré sur Twitter un responsable de la police écossaise, Steve Johnson. "L'incident est contenu et le public n'est pas en danger", a-t-il précisé. 

Un important dispositif des forces de l'ordre a été déployé dans le centre-ville de Glasgow et plusieurs rues ont été bouclées après les faits, dont le déroulement reste à préciser. Selon la fédération de la police écossaise, organisation qui représente les officiers, le policier blessé a été poignardé. L 'association Positive action in housing, spécialisée dans le logement de migrants, assure que les faits se sont produits dans un hôtel qui accueillait des réfugiés. "L'incident à West George Street à Glasgow n'est pas considéré comme du terrorisme. L'enquête continue", a indiqué la police écossaise sur Twitter.

Sans livrer de précisions sur les faits, les responsables politiques ont très rapidement manifesté leur émotion. La ministre de l'Intérieur Priti Patel a évoqué dans un tweet des informations "profondément alarmantes", sans davantage de précisions. La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a qualifié de "véritablement horribles" les informations provenant de Glasgow. "Profondément attristé par le terrible incident à Glasgow", a réagi pour sa part le Premier ministre britannique Boris Johnson. "Mes pensées sont avec toutes les victimes et leurs familles. Merci à nos courageux services de secours qui ont participé."