Royaume-Uni : les Français tentent de rentrer pour les fêtes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Royaume-Uni : les Français tentent de rentrer pour les fêtes
France 2
Article rédigé par
N.Coadou, M.de Chalvron, L.Demirdjian, C.Duval, N.Boothby, S.Agribi, M.Gualandi, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

Les liaisons entre le Royaume-Uni et la France sont de nouveau autorisées, depuis mercredi 23 décembre. Les Français qui souhaitent traverser la Manche doivent présenter un test PCR négatif sous 72 heures.

À la gare de Saint-Pancras, à Londres (Royaume-Uni), les Français prêts à rentrer pour passer Noël en famille ont tous le test négatif à portée de main. Nombreux sont soulagés, après avoir été bloqués en Angleterre, de pouvoir retrouver leurs proches. "Je vais rentrer à Paris, c’est là où j’habite et ma famille est là-bas", confie une jeune femme aux équipes de France Télévisions. Le retour des expatriés est autorisé depuis mercredi 23 décembre, mais très contrôlé : il faut absolument présenter un test PCR négatif, datant de moins de 72 heures. Les voyageurs se pressent dans les laboratoires, où les files s’allongent et les tarifs augmentent.

Des Français toujours bloqués

D’autres, moins chanceux, ont ainsi dû renoncer à leur voyage. "Ils sont nombreux à être restés à quai, indique Marc de Chalvron, journaliste France Télévisions, en duplex depuis Londres. La plupart avaient passé un test mais ils n’ont pas reçu les résultats à temps." En période de fêtes, les trains sont "bondés" et les surcoûts "parfois considérables", ajoute le journaliste. "Encore plus nombreux", d’autres ont déjà renoncé "faute de pouvoir s’offrir ces tests, car ici les laboratoires peuvent demander 300, 400 euros pour avoir la garantie d’avoir des résultats rapides", conclut Marc de Chalvron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.