Royaume-Uni : le rassemblement en hommage à Sarah Everard réprimé par la police

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Royaume-Uni : le rassemblement en hommage à Sarah Everard réprimé par la police
France 2
Article rédigé par
C.Guttin, L.Soudre - France 2
France Télévisions

Samedi 13 mars, des centaines de personnes se sont réunies à Londres, en hommage à Sarah Everard, assassinée la semaine dernière alors qu'elle rentrait chez elle. Des tensions ont éclaté avec les forces de l'ordre lors du rassemblement, interdit pour des raisons sanitaires.

Plusieurs centaines de femmes se sont rassemblées samedi 13 mars au soir, dans le sud de Londres (Royaume-Uni), pour rendre hommage à Sarah Everard, une femme de 33 ans assassinée au début du mois de mars. Les manifestantes étaient réunies avec des milliers de fleurs et de bougies à la main. “Nous pourrions toutes être Sarah, ça me rend vraiment triste”, a commenté l’une d’entre elles. La police a rapidement dispersé les manifestantes, les rassemblements étant interdits en raison de l’épidémie. Plusieurs personnes ont été arrêtées. 

Assassinée en rentrant chez elle 

La jeune femme a été assassinée dans le Sud de Londres alors qu’elle rentrait chez elle après avoir quitté, à pied, le domicile de ses amies vers 21h30. La dernière image de Sarah Everard a été captée par une vidéosurveillance. Durant dix jours, des dizaines de policiers se sont mobilisés pour la retrouver. Des restes humains ont été retrouvés vendredi 12 mars, et un suspect a été arrêté. À la plus grande stupéfaction, il s‘agit d’un officier de police.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.